Archives de catégorie : Atelier documentaire 15h45-17h15

Filmer sur le terrain : quels enjeux?

A partir d’images tournées dans le cadre d’un travail de recherche et en adoptant un regard rétrospectif et analytique concernant leur positionnement sur le terrain, cet atelier invite les jeunes chercheurs à débattre des conditions et des contraintes de production de l’image. Reconnus comme des outils analytiques exceptionnels, les médias audiovisuels permettent d’ouvrir de nouvelles réflexions prometteuses pour la recherche : décomposer les interactions les plus confuses, saisir les mouvements et les expressions les plus infimes, proposer des dispositifs d’enquête novateurs. Parallèlement, ils influencent les données recueillies sur le terrain et exposent le chercheur à différents types d’instrumentalisations qui constituent des biais pour sa recherche. Que révèle ou produit l’usage de la caméra dans l’enquête ? Quels sont les enjeux de la diffusion et de la restitution de ces images pour les personnes filmées ? 

Les projections seront suivies d’un débat et constituent l’occasion d’une réflexion sur la façon dont les dispositifs filmiques influencent et nourrissent l’enquête scientifique.

Organisateur.trice.s :
Etienne Berger (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Elara Bertho (THALIM, Université Sorbonne Nouvelle)
Carole Bignon (CESSMA, Université Paris Diderot)
Muriel Champy (LESC, Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
Maïa Ghattas (PRODIG, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Yves Mintoogue (CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

ibea

Contes cruels de la guerre (extrait), un film d’Ibéa Atondi de Cointet et Karim Miské, en présence des réalisateurs.

À travers le récit d’un retour au Congo-Brazzaville, son pays natal, la narratrice tente de rendre sensibles les situations vécues au temps de la guerre. La caméra, tenant le rôle de passeur, recueille les témoignages des victimes et aussi des bourreaux, s’essayant à restituer la complexité du rapport au crime et à la mort.

La restitution (19’), un film d’Ibéa Atondi de Cointet

La Restitution relate les réactions des témoins filmés dans le documentaire Contes cruels de la guerre lors du visionnage de leur film. Il explore un mode d’expérimentation de la méthode d’observation participante au travers d’un dispositif permettant de revenir sur les lieux de l’enquête, sur les faits, sur les dires mais aussi sur le travail de l’anthropologue.

Discutant(e)s :
Baptiste Buob (LESC, CNRS)
Bernard Surugue (IRD)